Directeurs d’établissements d’enseignement artistique de 2ème catégorieConcours

photodune-2043745-college-student-s

 

Décrets

Le statut particulier du cadre d'emplois des directeurs d'établissements territoriaux d'enseignement artistique est fixé par le Décret n°91-855 du 2 septembre 1991.

Les conditions d'accès et les modalités d'organisation des concours pour le recrutement des directeurs d'établissements territoriaux d'enseignement artistique sont prévues par le Décret n°92-892 du 2 septembre 1992.

Le programme des matières des épreuves du concours pour le recrutement des directeurs d'établissements territoriaux d'enseignement artistique est fixé par l' Arrêté du 2 septembre 1992.

 

Missions du cadre d'emploi

Ce cadre d'emplois comprend deux spécialités :

1. Musique, danse et art dramatique (désignée aussi par « Musique ») ;
2. Arts plastiques.

Les membres du cadre d'emplois sont chargés de l'organisation pédagogique et administrative de l'établissement et peuvent, en outre, assurer un enseignement portant sur la musique, la danse, les arts plastiques ou l'art dramatique. Ils sont affectés, selon leur spécialité, soit dans un établissement dispensant un enseignement de musique complété, le cas échéant, d'un enseignement de danse et d'art dramatique, soit dans un établissement dispensant un enseignement d'arts plastiques.

Les directeurs d'établissement d'enseignement artistique exercent leurs fonctions, suivant leur spécialité, dans des établissements locaux d'enseignement artistique contrôlés par l'Etat, à savoir :
1. Les conservatoires à rayonnement régional ;
2. Les conservatoires à rayonnement départemental ;
3. Les établis sements d'enseignement des arts plastiques habilités à délivrer un enseignement conduisant à un diplôme d'Etat ou à un diplôme agréé par l'Etat et sanctionnant un cursus d'au moins trois années ;
4. Les établissements d'enseignement des arts plastiques habil ités à délivrer la première ou les deux premières années du cursus conduisant à un diplôme d'Etat.

Les directeurs d'établissement d'enseignement artistique de 1ère catégorie exercent leurs fonctions dans les établissements mentionnés aux 1 et 3 ci-dessus.

Les directeurs d'établissement d'enseignement artistique de 2ème catégorie exercent leurs fonctions dans les établissements mentionnées aux 2 et 4 ci-dessus. Ils peuvent également exercer les fonctions d'adjoint au directeur d'un conservatoire à rayonnement régional ou d'un conservatoire à rayonnement départemental.

 

Conditions d'accès

1°) Concours externe :

- Pour la spécialité "Musique" : sur titres avec épreuves ouvert aux candidats titulaires du certificat d'aptitude aux fonctions de directeur des conservatoires à rayonnement départemental.

- Pour la spécialité "Arts plastiques" : sur titres avec épreuves ouvert aux candidats titulaires d'un diplôme national ou reconnu ou visé par l'Etat sanctionnant une formation d'une durée totale au moins égale à 3 années d'études supérieures après le baccalauréat ou d'un titre ou diplôme homologué au niveau II des titres et diplômes de l'enseignement technologique ou posséder un titre ou diplôme figurant sur une liste établie par décret.

2°) Concours interne :

- Pour la spécialité "Musique" : ouvert aux candidats ayant exercé en qualité de professeur titulaire dans un conservatoire classé pendant 5 ans au moins.

- Pour la spécialité "Arts plastiques" : ouvert aux candidats ayant exercé pendant 5 ans au moins en qualité de professeur titulaire dans une école d'art habilitée par l'Etat à délivrer un enseignement conduisant à un diplôme d'Etat ou à un diplôme agréé par l'Etat sanctionnant un cursus d'au moins 3 ans ou dans un établissement des arts plastiques habilité par l'Etat à délivrer la première ou les 2 premières années du cursus conduisant à un diplôme d'Etat.

Le concours peut être ouvert dans une ou plusieurs spécialités.

Le candidat doit choisir au moment de son inscription, la spécialité dans laquelle il souhaite concourir parmi les suivantes :

1- Musique ;
2- Arts plastiques ;


Les épreuves

Spécialité "MUSIQUE"

CONCOURS EXTERNE

A - L'épreuve d’admission

1°) Doit permettre au jury d'apprécier les compétences et les qualités du candidat, après examen du certificat d'aptitude dont il est titulaire, ainsi que des titres et pièces dont il juge utile de faire état, portant sur l'une des disciplines choisie par le candidat au moment de son inscription au concours.
L'entretien avec le jury doit permettre d'apprécier l'expérience professionnelle des candidats et leurs aptitudes à exercer leur profession dans le cadre des missions dévolues à ce cadre d'emplois.

(Durée : 30 mn).

CONCOURS INTERNE

A - Les épreuves d’admissibilité

1°) Une étude de cas permettant de tester les connaissances administratives et les capacités de gestion du candidat.

(durée : 4 heures ; coefficient 2)

2°) Une épreuve d'écriture musicale.

(durée 4 heures ; coefficient 1).

B - Les épreuves d’admission

1°) Un travail avec un ensemble instrumental, vocal, ou mixte sur une oeuvre ou un extrait d'oeuvre choisi par le jury au moment de l'épreuve sur une liste d'oeuvres.

(Durée : 30 minutes ; coefficient 3).

2°) Un exposé du candidat concernant sa conception du rôle de directeur d'un établissement d'enseignement spécialisé suivi d'un entretien.

(durée : 30 minutes ; coefficient 3).

3°) Une épreuve orale de langue comportant la traduction, sans dictionnaire, d'un texte en anglais, allemand, italien, espagnol, grec, portugais, néerlandais, russe ou arabe moderne, selon le choix du candidat exprimé lors de l'inscription et suivie d'une conversation.

(durée : 15 minutes avec préparation de même durée ; coefficient 1).


Spécialité "ARTS PLASTIQUES"

CONCOURS EXTERNE

A - Les épreuves d’admissibilité

1°) Une dissertation portant sur la création artistique, l'enseignement des arts et l'action culturelle.

(Durée : 4 heures ; coefficient 3).

2°) Une note de synthèse à partir d'un dossier comprenant des pièces relatives à la gestion administrative et pédagogique d'un établissement d'enseignement des arts plastiques.

(durée : 4 heures ; coefficient 1).

3°) Le jury examine le dossier individuel du candidat comprenant son curriculum vitae, la présentation de son expérience professionnelle antérieure et, s'il y a lieu, la présentation de ses oeuvres personnelles.

(coefficient 2)

B - Les épreuves d’admission

1°) Une conversation avec le jury à partir d'un texte relatif à l'histoire de l'art.

(durée : 15 minutes avec préparation de même durée ; coefficient 1).

2°) Un entretien avec le jury au cours duquel le candidat présente un exposé sur la manière dont il envisage l'exercice des fonctions auxquelles il postule et où est appréciée son aptitude à les exercer.

(durée : 30 minutes ; coefficient 3).

3°) Une épreuve orale de langue comportant la traduction, sans dictionnaire, d'un texte en anglais, allemand, italien, espagnol, grec, portugais, néerlandais, russe ou arabe moderne, selon le choix du candidat exprimé lors de l'inscription et suivie d'une conversation.

(durée : 15 minutes avec préparation de même durée ; coefficient 1).

CONCOURS INTERNE

A - Les épreuves d’admissibilité

1°) Un mémoire rédigé par le candidat, comprenant cinquante pages maximum, retraçant son expérience professionnelle antérieure et présentant sa conception du rôle de directeur et, s'il y a lieu, sa pratique artistique. Le mémoire est adressé en cinq exemplaires au centre de gestion organisateur, trois semaines avant les épreuves d'admissibilité.

(coefficient 2)

2°) Une note de synthèse à partir d'un dossier comprenant des pièces relatives à la gestion administrative et pédagogique d'un établissement des arts plastiques

(durée 4 heures ; coefficient 3).

B - Les épreuves d’admission

1°) Un entretien avec le jury à partir d'un texte relatif à l'histoire de l'art, à l'occasion duquel le candidat présente un exposé sur la manière dont il envisage l'exercice des fonctions auxquelles il postule et où est appréciée son aptitude à les exercer (notamment à partir de son mémoire)

(Durée : 30 minutes ; coefficient 4).

2°) Une épreuve orale de langue comportant la traduction, sans dictionnaire, d'un texte en anglais, allemand, italien, espagnol, grec, portugais, néerlandais, russe ou arabe moderne, selon le choix du candidat exprimé lors de l'inscription et suivie d'une conversation.

(durée : 15 minutes avec préparation de même durée ; coefficient 1).